Paiement en ligne Espace Client
+
04 68 56 88 36
Mentions légales
Cookies
Politique de confidentialité


2021 - 2022 Solution CFirsty® développée par Coming-Web® (Tous droits réservés)
Notre societe
Six astuces pour éviter les impayés

Vous avez trouvé un bon contrat rentable, c’est génial, mais ce qui l’est moins, c’est de tomber sur un client un peu tatillon ou récalcitrant.

Au moment du règlement de la facture, tout est bon pour gagner du temps ou même ne pas payer un acompte, pire ne pas la régler tout simplement.

Pas de panique, il existe des moyens à mettre en œuvre pour éviter les embûches. Dans cet article, nous allons vous apporter des solutions simples à mettre en place.

Voici nos six astuces pour prévenir des manquements au contrat de vos clients.

1 - Bien identifier votre client.

Votre client est un professionnel, vous trouverez toutes les informations utiles sur des sites spécialisés comme par exemple : ”société.com” ou le ”Bodacc”

Vous pouvez aussi nous consulter, nous proposons des services de mise en surveillance : cela vous permet de rester informé en temps réel de tout changement de vos Clients ou prospects et de recevoir les modifications ou évolutions de celle-ci, par e-mail.
Vous y retrouvez les informations classiques : score, avis de crédit, un nouveau bilan publié, une nouvelle procédure collective détectée, un changement de dirigeant ou une réévaluation de la limite de crédit, l'outil de surveillance vous permet de construire vos décisions sur l’'information la plus récente et la plus fiable. Avoir des infos (cliquez-ici : lien vers fiche formulaire contact)

Votre client est un particulier, vous ne pourrez pas vous renseigner sur la solvabilité de celui-ci, c’est une atteinte à la vie privée et condamnable par la loi.

La solution avec un particulier, faite jouer votre réseau : qui le connaît, qui à déjà travailler avec lui, etc., etc.

2 - Faire signer le devis ou le bon de commande avant le début de votre intervention.

Le devis, qu'il soit obligatoire ou facultatif, doit être Daté et signé, cela semble anodin et pourtant, combien de professionnels oublis cette formalité. Les mentions manuscrites « devis reçu avant l'exécution des travaux » ou « Bon pour accord du montant xxx€ » sont d’autre information importantes.
De plus, vous devez faire apparaître les mentions légales qui mettront votre client en confiance. Le devis, suit la même règlementation que pour les factures.

3 - Faire signer vos conditions de vente.

Vos conditions générales de ventes doivent être claires et précises. Elles doivent comporter un certain nombre de mentions obligatoires, et même facultatives. En effet, les conditions sont différentes selon son modèle économique, si l’on vend ses produits ou ses prestations à des professionnels ou à des consommateurs.

  • Délais d’intervention.
  • Montant HT de la prestation.
  • Pénalités sur le montant du devis en cas de retard de règlement du client.
  • Clauses de suspension d’intervention en cas de non-règlement d’un acompte prévu en cours d'exécution de la prestation
  • Clause d’exception d’inexécution
  • Clause de réserve de propriété
  • Clause pénale
  • Délais de règlement de la facture, etc...
Vos conditions générales de vente doivent être écrites par un expert. Celles-ci ne sont pas à prendre à la légère, tout doit y être pensé pour vous protéger et protéger votre client.

BRR est en mesure de vous apporter un service fiable et personnalisé en fonction de vos besoins et de vos problématiques spécifiques.

4 - Relancer votre client avant l’échéance.

Si la date du règlement approche à grands pas, et que n’avez pas eu de retour de votre client, cela ne veut pas dire que c’est de la mauvaise foi.

Votre client a peut-être oublié de faire le règlement, vous devez donc prendre le temps de le contacter par téléphone, par e-mail ou en allant sur les lieux.

Astuce : ne pas laisser du temps au temps, votre débiteur bénéficiera de votre laxisme et votre trésorerie en souffrira. 

5 - Résoudre les litiges rapidement.

Pourquoi résoudre le plus rapidement possible les litiges commerciaux ou techniques ?

Tout simplement pour éviter les retards de paiement des échéances ou le solde de la facture.

Privilégier toujours la négociation à l’amiable en cas de contestation, cela vous évitera beaucoup de déboires et d’une mise à mal de votre trésorerie.


6 - Mettre en place une stratégie de relances

Vous devez toujours relancer vos clients avant qu’il ne soit trop tard. Soyez ferme et n’hésitez pas à leur rappeler la date d’échéance des factures.

Vos clients vous régleront plus rapidement s’ils ressentent votre rigueur et votre détermination.

Si, après tous ces conseils, vous n’obtenez pas ce qui vous est dû, faites appel aux services d’une société de recouvrement.

Chez BRR, notre philosophie, c’est de commencer par proposer un recouvrement à l’amiable pour pousser votre client à payer tout en préservant votre relation client.

Accueil Notre vision Nos services Nos méthodes Actualités Contact