Nos experts vous répondent

Comment combattre les retards de paiement de mes clients ?
 Les mauvaises habitudes de vos clients demandent de choisir plusieurs méthodes simples de prévention :
- Indiquez la date de paiement exigible sur VOTRE  facture 
- Relancez immédiatement votre client dès que la date de paiement est échue.
- Soyez rigoureux dans le SUIVI  de vos créances
- Réclamez le paiement des pénalités contractuelles : intérêts de retard, clause pénale.
En résumé, après avoir envoyé votre facture, votre rappel de paiement, vous pouvez prévenir votre débiteur qu'un cabinet de recouvrement va reprendre le dossier s'il ne paye pas sous 8 jours.

J'ai des créances impayées, quand dois-je les confier à un cabinet de recouvrement pour la procédure de recouvrement d'impayés ?
La règle d'or est de confier le recouvrement impayés le plus tôt possible ! Le tout est de connaitre votre seuil de tolérance en termes de mois de retard. Combien de mois accepterez-vous d'attendre avant de suspendre vos relations avec un client ? Le gérant a souvent plus peur de perdre son client que son argent. En cas de problème, il perd souvent les deux, car pendant toute la période où le créancier attend patiemment que son client la règle, d'autres fournisseurs moins patients passent à l'acte et se font payer. C'est ainsi que le client dépose son bilan et le créancier perd à la fois sa créance et son client.

Que signifient les expressions "amiable" et "judiciaire" ?
Couramment utilisées par les professionnels, les expressions "amiable" et "judiciaire" désignent deux phases du recouvrement d'une créance bien distincte. On parle de recouvrement amiable lorsque les interventions faites auprès d'un client défaillant sont réalisées en absence de décision de justice. A l'inverse, les procédures judiciaires sont effectuées en vertu d'une décision de justice et ont pour objet la saisie du patrimoine en vue d'obtenir le paiement forcé.

Un client important connaît des difficultés financières. Que dois-je faire ?
Il est essentiel d'agir rapidement pour éviter que le recouvrement de VOTRE  créance ne soit compromis : dégradation de la situation financière de votre client ou intervention d'autres créanciers. En cas d'urgence, nous pouvons mettre en oeuvre une procédure dite "conservatoire" afin de saisir rapidement et provisoirement, le patrimoine de votre client (COMPTE  bancaire, marchandises...). Une décision de justice devra être obtenue par la suite afin de convertir la mesure conservatoire en mesure définitive. Cela « vaut la peine » de mettre en oeuvre une procédure.
     1) si votre débiteur est solvable. Cela ne veut pas dire qu'il sera toujours solvable lors de la phase de l'exécution de la décision de justice... mais vous aurez mis toutes les chances de votrecôté. Tandis que si rien n'est fait...
     2) Si vous avez les pièces du dossier qui établissent la réalité de votre créance : Bon de commande, bon de livraison, preuve contractuelle....

Je n'ai pas de preuves SIGNÉES  par mon client, quels sont les recours possible ?
Votre client a réussi à vous piéger : « une commande verbale » ou « une soit disant urgence ». Votre dossier n'est pas complet et donc pas simple, car toute créance doit être certaine, liquide et exigible.
En cas de procédure de droit commun, les Tribunaux exigeront la preuve de votre créance et votre facture ne suffira pas à apporter la preuve de la dette. Il faudra déployer des arguments reconstituant l'historique du dossier, ce qui impliquera de prendre un AVOCAT.


La société de mon client est en liquidation, et pourtant il a de gros moyens financier ?
Si le gérant de la société débitrice, dispose d’un véhicule prestigieux, il n'est juridiquement pas possible de lui faire saisir son véhicule pour vous faire payer... Le patrimoine du gérant est juridiquement « séparé » de celui de la société. Si vous voulez que le gérant soit responsable du montant dû, il convient de lui demander une garantie personnelle.

Comment se protéger des coûts d'une éventuelle procédure ?
Vous pouvez prévoir « une clause pénale » dans vos conditions générales. Elle sanctionnera le retard de paiement, le montant demandé compensera en tout ou en partie les honoraires de recouvrement qui sont à votre charge. En incluant vos conditions générales dans un bon de commande ou dans un bon de livraison.

Dans quels cas intervenez-vous ?
Nous intervenons pour le recouvrement factures impayées :
La plupart du temps, les entreprises ou autres acteurs économiques demandent à leurs clients de payer leur facture dans un délai de 30 jours, parfois 60. Dès que ce délai est dépassé, il ne faut pas hésiter à relancer le client afin de limiter le risque d'impayé. Si vous n'obtenez aucun règlement  contacter le cabinet de recouvrement de créances " BRR" Mieux vaut privilégier la voie amiable plutôt que d'engager une action en justice. Nous délivrerons alors à la société défaillante une mise en demeure afin d'effectuer le recouvrement facture impayée.
Nous intervenons pour le recouvrement loyers impayés : 
Dès le premier incident, n’hésitez pas à contacter le cabinet de recouvrement de créances " BRR"  au plus vite en lui ADRESSANT  le bail, le décompte des sommes dues, les engagements de caution. Nous délivrerons alors au locataire défaillant un commandement de payer afin d'effectuer le recouvrement loyer impayé.