L'art et la manière du recouvrement de créances

Le recouvrement de créances n'est pas toujours une mince affaire, il faut surtout éviter d'avoir en ce domaine une politique laxiste. Les sociétés de recouvrement de créances  sont en effet là pour vous aider et vous conseiller, et surtout pour tenter d'apporter une solution à vos problèmes d'impayés.

Celui qui a fourni une marchandise exécute une prestation de service, a le droit, et même le devoir d'exiger le paiement convenu. Celui qui négligerait la récupération de sa créance s'exposerait à voir augmenter le nombre de ses impayés par récidive de ses débiteurs et l'extension de ceux-ci par colportage de cette négligence. Il s"exposerait aussi à voir arriver le moment où les débiteurs, pour éviter une confrontation, en viendraient à rompre leurs relations commerciales. Par ailleurs, les défaillances répétées peuvent être de nature à gêner le fournisseur face à ses propres créanciers.

Quels sont donc les moyens d'arriver à assainir la situation ? Surveiller les échéances et, rappeler à son client son obligation de paiement. Quelques jours après cette première relance demeurée infructueuse, envoyer une seconde relance. A défaut de réaction, il ne paraît pas utile de patienter plus de huit autres jours pour expédier une mise en demeure à son débiteur. Arrivé à ce stade, le créancier doit sans tarder envisager de vaincre la résistance qui lui est imposée, en confiant la défense de ses intérêts à un un organisme de recouvrement de créance.